Notre engagement

Message à tous les membres de la communauté,

En septembre dernier, le conseil d’administration de Dystrophie musculaire Canada a tenu son assemblée générale annuelle. Même si vous avez déjà eu l’occasion de lire notre rapport annuel, je tenais à prendre un moment pour vous parler directement du passé et de l’avenir.

Tout d’abord, à tous nos membres, bénévoles, donateurs, pompiers, partenaires et clients, je tiens à dire, du fond du cœur, un très sincère merci pour la fidélité de votre appui et de votre dévouement à notre organisation, et pour nous permettre de remplir notre mission.

Ces dernières années ont été difficiles pour plusieurs acteurs du secteur bénévole. Nous sommes soumis aux mêmes réalités que tout autre organisme : les coûts augmentent, il est de plus en plus difficile de recueillir des fonds, et la nécessité de suivre les progrès technologiques, tous ces éléments nous ont forcés à repenser nos façons de faire.

Il y a 16 mois, lorsque je me suis jointe à DMC, j’ai rencontré et écouté plusieurs d’entre vous. Je vous ai posé quelques questions simples : que pouvons-nous mieux faire, de quoi avons-nous besoin pour faire plus, et dans quels domaines ne sommes-nous pas à la hauteur. Vos réponses ont été claires et uniformes : plus d’argent pour la mission, moins de bureaucratie, une meilleure communication sur les sujets qui vous tiennent à cœur, et une plus grande transparence sur la façon dont vos dons sont utilisés.

Mon mandat était clair, et toute l’année dernière, nous avons défriché un chemin qui nous permettra d’être à la hauteur de vos attentes. Plus d’argent pour la mission et moins pour l’administration et la collecte de fonds. C’est ce qui est indiqué dans Au-delà du possible, notre plan stratégique, qui est disponible sur notre site internet.

Cette année en a été une de transformation pour l’ensemble de notre organisation, pas toujours facile, pas toujours sans heurts, mais nous avons toujours gardé le cap sur ce qui était le plus important.

Nous avons célébré nos succès, souligné et reconnu le travail inestimable de notre personnel et de nos bénévoles, et examiné nos déficiences pour en tirer les leçons nécessaires qui nous permettront d’aller de l’avant.

Des décisions et des mesures ont été prises avec le plus grand soin et avec une très grande attention aux détails. « Nous faisons bien les choses et nous faisons les bonnes choses », voilà le leitmotiv qui a guidé nos efforts.

Ceci dit, comme d’autres organismes sans but lucratif, nous savons que nous devons travailler fort pour réduire nos coûts, ce qui nous permettra d’augmenter notre impact et notre mission.

Et c’est ce que nous faisons. Nous avons recentré nos dépenses en vue d’atteindre la cible de 0,35 $ établie par l’Agence de revenu du Canada, ce qui signifie qu’une plus grande partie de vos dons ira directement à la réalisation de notre mission, et moins à l’administration et aux coûts de collecte de fonds. Bien que nous ayons déjà fait des progrès, nous avons encore beaucoup à faire et nous sommes déterminés à atteindre cet objectif, qui a été et demeure ma priorité.

Au cœur de chacune de nos décisions, nous continuons à nous demander ce qui est le mieux pour nos clients et nos familles, notre équipe et, au bout du compte, ce qui est dans le meilleur intérêt de DMC et de sa mission.

Investir une plus grande partie de vos dons dans la recherche, les programmes et les services et influencer davantage l’évolution positive des politiques publiques permettront de toucher un plus grand nombre de personnes et de familles canadiennes qui vivent chaque jour avec les réalités d’une maladie neuromusculaire.

Ces progrès ne seraient pas possible sans l’appui, le dévouement et le leadership constants d’une équipe nationale fortement engagée. D’un bout à l’autre du pays, nous avons le privilège de pouvoir compter, à tous les paliers de l’organisation, sur des membres du personnel déterminés à contribuer positivement et à jouer leur rôle de chef de file.

Nous pouvons de plus compter sur l’appui d’un remarquable conseil d’administration bénévole. Sans leur solide direction, nous n’aurions jamais pu progresser autant.

Notre travail est amplifié dans l’ensemble du pays par nos bénévoles, pompiers, donateurs, chercheurs, bailleurs de fonds et partenaires, qui tous sont unis dans une cause commune. Notre travail ne serait pas possible sans cet engagement de la base.

Comme le disent si bien nos pompiers : « Tant qu’il le faudra, nous serons là. »

Merci,

Barbara Stead-Coyle

WP-Backgrounds by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann