Dix conseils si vous devez vous rendre aux urgences

emergency_leadartUne urgence médicale peut vous frapper n’importe où. Tout le monde sait qu’il faut connaître ses antécédents médicaux, ses allergies, etc. Mais lorsqu’on a une maladie neuromusculaire, il est encore plus important de toujours avoir ces renseignements sur soi ainsi qu’une bonne information sur sa maladie. Les professionnels de la santé ne sont pas tous familiers avec les maladies neuromusculaires et ce qu’elles impliquent et plusieurs ignorent que certaines interventions médicales couramment utilisées en situation d’urgence ne conviennent pas aux personnes qui ont une maladie neuromusculaire, par exemple l’administration d’oxygène. Voici quelques conseils pour faire en sorte que votre prochaine visite aux urgences se déroule aussi bien que possible.

Dix conseils si vous devez vous rendre aux urgences

  1. Essayez de toujours être accompagné : parent, conjoint, aidant ou toute autre personne capable de parler en votre nom. Vous pourriez ne pas pouvoir fournir vous-même toute l’information nécessaire. L’autre personne pourrait aussi se rappeler d’un renseignement important que vous pourriez avoir oublié de mentionner.
  2. Conservez toutes vos informations au même endroit, par exemple dans un dossier. Assurez-vous d’y avoir facilement accès en cas d’urgence.
  3. N’hésitez pas à poser des questions, à exprimer vos inquiétudes ou à expliquer à nouveau quelque chose si vous croyez que c’est pertinent.
  4. Si la situation et le temps le permettent, pensez à apporter un livre, de la musique, etc. pour vous aider à passer le temps à l’hôpital. Pour les enfants, un animal en peluche ou encore un oreiller et une couverture apportés de la maison pourraient être réconfortants.
  5. C’est aussi une bonne idée de mettre vos informations sur une clé USB et de garder celle-ci avec vous en tout temps dans votre sac à main, dans une poche de manteau ou encore sur votre fauteuil roulant au cas où vous n’auriez pas accès à votre dossier papier.
  6. Assurez-vous que les coordonnées de tous les contacts dont vous pourriez avoir besoin se trouvent dans votre téléphone, dans votre dossier papier et sur la clé USB : famille, aidants, amis proches et tous vos médecins.
  7. Le personnel des services de notre bureau régional peut vous aider à faire la liste de ce qu’il est important de savoir pour vous préparer à une situation d’urgence et peut vous faire parvenir des publications utiles à ce sujet, telles que notre Guide des soins respiratoires.
  8. Vous pouvez demander à des amis ou à des membres de votre section locale de vous parler de leur expérience aux urgences pour vous donner une idée de ce qui pourrait arriver et de ce que vous devez savoir.
  9. Effectuez une recherche ou parlez à votre médecin des renseignements dont vous aurez besoin lors d’une visite aux urgences. Par exemple, certaines formes de dystrophie musculaire nécessitent une attention spéciale en matière de chirurgie et d’anesthésie.  
  10. Procurez-vous un bracelet ou une chaîne MedicAlert et tenez à jour vos informations dans la banque de données de ce service.

 

Pour plus d’information, voyez l’article complet (en anglais seulement) de la Muscular Dystrophy Association, l’association américaine de dystrophie musculaire, disponible ici.

Tags:
Posted on:

Comments are closed.

X
WP-Backgrounds by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann