APPEL DE PROPOSITIONS EN MATIÈRE DE SOINS RESPIRATOIRES

APPEL DE PROPOSITIONS EN MATIÈRE DE SOINS RESPIRATOIRES

Appel de propositions 2016

Téléchargez le
Formulaire de Demande
(en anglais seulement)
.PDF | .DOC

 

 

ÉCHÉANCIER

  • Échéance pour soumettre une proposition : 23 h 59 (HAE) le jeudi 30 juin 2016
  • Révision par les pairs : juillet et août 2016
  • Date prévue de l’avis de décision : 7 octobre 2016
  • Date de début du financement : 1er novembre 2016

Haut de la page

 

 

RÉSUMÉ

Dystrophie musculaire Canada est un organisme national sans but lucratif composé d’un personnel et de bénévoles qui travaillent sans relâche à fournir aux personnes touchées par une maladie neuromusculaire le soutien et les ressources dont elles ont besoin, en plus de financer des recherches de qualité qui permettront d’améliorer le traitement de ces maladies et de les guérir le plus tôt possible. Nous nous occupons de plus de 150 formes différentes de maladies neuromusculaires.

La santé respiratoire est une question prioritaire pour les personnes atteintes de maladies neuromusculaire. Depuis 2012, Dystrophie musculaire Canada a concentré ses efforts sur l’identification des problèmes, des écarts et des possibilités en vue d’en améliorer l’information, la sensibilisation, les soins cliniques et la recherche.

Cet appel veut solliciter des propositions ayant trait à l’amélioration de la santé respiratoire des personnes ayant une maladie neuromusculaire. Les projets doivent être réalisables à l’intérieur de 12 mois (à compter de novembre 2016 ou à compter de la date d’approbation par le comité d’éthique, le cas échéant) et leur budget doit se situer entre 25 000 $ et 50 000 $.

Haut de la page

 

 

IMPORTANCE DES SOINS RESPIRATOIRES

Plusieurs formes de maladies neuromusculaires affectent progressivement les muscles nécessaires pour garder les voies respiratoires bien dégagées et assurer une bonne fonction respiratoire. Les soins respiratoires ont un impact important sur la qualité de vie et la longévité de nombreux patients atteints de maladies neuromusculaires. Ainsi, la déficience respiratoire est la première cause de décès des personnes qui ont la dystrophie musculaire de Duchenne et pourtant, il existe aujourd’hui des mesures et interventions préventives permettant de maintenir et de prolonger le confort de vie de ces personnes.

Dans l’ensemble du Canada, les programmes des divers gouvernements donnant accès aux mesures de soutien, aux soins et aux services en matière de ventilation présentent des différences importantes. Plusieurs personnes qui dépendent de la ventilation mécanique sont incapables de continuer à vivre dans leur milieu à cause de coûts et de niveaux de soins nécessaires très élevés et, dans ces cas, les personnes se voient obligées, inutilement, de vivre dans les unités de soins intensifs des hôpitaux ou dans des établissements de soins de longue durée. La prévention de troubles médicaux secondaires complexes est essentielle pour prévenir les séjours à long terme à l’hôpital, la perte d’autonomie ou des maladies potentiellement mortelles. La ventilation non invasive, qui présente un risque moindre d’infection, n’est pas universellement acceptée comme norme de soins. Tant les patients que les professionnels de la santé ont besoin d’une meilleure sensibilisation et d’une meilleure compréhension des choix en matière de ventilation.

Haut de la page

 

 

OBJECTIFS

Cette initiative a pour objectifs :

  • d’augmenter et de renforcer les connaissances disponibles pour la prévention et le traitement des problèmes respiratoires des personnes atteintes de maladies neuromusculaires;
  • d’offrir des possibilités de collaboration entre chercheurs et les utilisateurs de connaissances;
  • de recueillir des données probantes qui contribueront à soutenir d’autres éléments du plan de soins respiratoires de Dystrophie musculaire Canada (tels que l’éducation, l’action sociale ou les services).

Haut de la page

 

 

CRITÈRES D’ADMISSIBILITÉ

Les candidats principaux doivent être affiliés à un établissement universitaire canadien ou international reconnu. Les établissements de recherche admissibles comprennent ceux qui sont acceptés en vertu des politiques de subventions des IRSC. D’autres établissements, y compris les établissements hors Canada, seront considérés de façon ponctuelle dans le cadre du processus de révision par les pairs et pourraient devoir fournir une documentation additionnelle à l’appui de leur demande.

Les entreprises privées ne sont pas admissibles à ce financement.

Haut de la page

 

 

FONDS DISPONIBLES

Dystrophie musculaire Canada dispose de 150 000 $ pour soutenir les projets de recherche retenus. Le budget maximum par projet est de 50 000 $. Nous prévoyons financer de 3 à 5 propositions.

Haut de la page

 

 

PARAMÈTRES

Les projets soumis doivent obligatoirement avoir une pertinence directe avec la santé respiratoire des personnes atteintes de maladies neuromusculaires. Les projets qui ne répondent pas à ce critère ne seront pas considérés. Cela comprend :

  • les stratégies de prévention et d’interventions précoces;
  • l’utilisation des services de santé;
  • l’accès aux thérapies et à l’équipement et leur utilité;
  • les études de rentabilité;
  • l’évaluation des interventions éducatives ou cliniques;
  • la mise au point et la diffusion de normes de soins;
  • l’avancement des meilleures pratiques en matière de soins et de traitement;
  • l’évaluation de programmes pilotes de formation;
  • les mesures de rendement;
  • l’élaboration d’un programme de formation comportant un élément d’évaluation clairement défini;
  • les études d’histoire naturelle;
  • l’évaluation de tests diagnostiques.

Les propositions de projets d’application des connaissances doivent comprendre un élément d’évaluation clairement défini.

Les projets de recherche fondamentale ne font pas partie des paramètres.

Haut de la page

 

 

DÉPENSES ADMISSIBLES

Les dépenses admissibles comprennent :

  • les salaires du personnel participant au projet, incluant le personnel administratif et technique et le personnel étudiant;
  • les coûts de collecte de données et d’information;
  • les frais de déplacement;
  • les frais de communication (rencontres, appels téléphoniques);
  • le matériel, les fournitures, les produits consommables.

Les dépenses indirectes, c’est-à-dire les frais généraux des établissements, ne sont pas admissibles et ne peuvent être inclus au budget.

Haut de la page

 

 

CRITÈRES ET PROCESSUS D’ÉVALUATION

La sélection des projets retenus sera effectuée par un processus de révision par les pairs. Les propositions seront révisées par le Comité consultatif scientifique et médical de Dystrophie musculaire Canada. Ses membres déclareront tout conflit d’intérêt qu’ils pourraient avoir quant à tout projet soumis et se retireront du processus de révision. Le Comité pourra s’adjoindre toute expertise externe additionnelle pour renforcer le processus de révision (par exemple pour combler certaines lacunes d’expertise ou lorsqu’une autre opinion serait bénéfique ou encore en cas de conflit d’intérêt).

Les propositions seront examinées en considérant des facteurs tels que :

  • le potentiel de l’approche proposée d’atteindre ses objectifs;
  • les réalisations, le potentiel et les antécédents des candidats;
  • la faisabilité du plan de travail proposé, de son échéancier et de son budget. La durée du projet ne peut excéder 12 mois;
  • les objectifs et la portée du projet et sa pertinence à l’appel de propositions.

Haut de la page

 

 

LIGNES DIRECTRICES ET CONDITIONS DE FINANCEMENT DE DYSTROPHIE MUSCULAIRE CANADA

Dystrophie musculaire Canada ne versera pas les fonds directement au bénéficiaire sélectionné mais plutôt à l’établissement auquel il est rattaché. Ces fonds seront détenus dans un compte spécifique que l’établissement administrera et duquel le responsable du projet pourra tirer des fonds.

  • Le chercheur principal sera responsable de soumettre à Dystrophie musculaire Canada un rapport de fin de subvention et un bilan financier dans les six mois suivant la fin du projet.
  • L’approbation éthique sera la responsabilité du ou des chercheurs au sein du ou des établissements universitaires auxquels ils sont affiliés.
  • Le droit d’auteur et la propriété intellectuelle appartiendront au chercheur principal à moins d’ententes contraires.
  • Dystrophie musculaire Canada doit être nommée en tant que bailleur de fonds dans toutes communications touchant au projet, incluant les présentations, le matériel, les publications, etc.
  • Dystrophie musculaire Canada a le droit de publiciser la subvention, ses chercheurs et leurs établissements affiliés dans ses moyens de communications, incluant son rapport annuel, son site internet et autres publications.
  • Dystrophie musculaire Canada pourra demander aux chercheurs subventionnés de présenter leurs travaux aux donateurs, au personnel, au conseil d’administration et à ses comités ou lors de conférences professionnelles pour mettre en valeur les recherches financées.

Haut de la page

 

 

SOUMETTRE UNE PROPOSITION

Faire parvenir le formulaire de demande (en anglais seulement) dûment rempli à Research@muscle.ca avant 23 h 59 (HAE) le jeudi 30 juin 2016. Inclure dans le corps du courriel le titre du projet, vos coordonnées et la liste des pièces attachées.

Toutes les demandes recevront un accusé de réception.

Haut de la page

 

 

QUESTIONS

Contact : Catherine Willinsky
Directrice de la recherche
Dystrophie musculaire Canada
Tél : 416-488-0030, poste 1103
Sans frais : 1-866-687-2538

Haut de la page

X
WP-Backgrounds by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann