Je prends ma vie en main

Retour sur Je prends ma vie en main 2014

Grâce au soutien généreux de Canada Safeway et de plusieurs autres commanditaires, des gens dynamiques et engagés ont vécu une fin de semaine inoubliable où ils se sont amusés, ont réseauté et ont fait le plein d’inspiration et de motivation pour découvrir et saisir les multiples possibilités qui s’offrent à eux et prendre véritablement leur vie en main.

« Que signifie devenir autonome? L’autonomie, ce n’est pas quelque chose qui vous est donné. L’autonomie se trouve en soi. » – Mark Felling, en conférence d’ouverture

Du 22 au 24 août dernier, 50 jeunes et 16 adultes atteints d’une maladie neuromusculaire, 81 aidants, les membres du conseil d’administration de Dystrophie musculaire Canada, son personnel et de nombreux bénévoles étaient en effet réunis à Richmond, en Colombie-Britannique, pour ce sommet où conférences et ateliers ont abordé une foule de questions telles que comment négocier les diverses étapes de leur vie, comment développer et utiliser leur leadership personnel et comment gérer leur maladie neuromusculaire.

Les mots ne peuvent exprimer l’effet de ce sommet sur tous ceux qui y ont participé. Voyez le sourire épanoui de certains des participants qui ont fait de Je prends ma vie en main 2014 un si grand succès et imprégnez-vous de la formidable atmosphère de ces trois jours intenses.

 

 

Bien qu’ils soient trop nombreux pour les mentionner tous, voici quand même quelques-uns des résultats de cette fin de semaine inoubliable :

EIA14_Photo_2_thumb

  • Les participants ont découvert comment ils pouvaient prendre leur vie en main en écoutant les experts et leurs pairs dans le cadre d’ateliers interactifs, de sessions d’information et de panels qui ont abordé une foule de sujets : vie autonome, planification financière, santé respiratoire, sexualité, voyages, comment maintenir un état d’esprit positif et gérer sa maladie en traversant les diverses étapes de la vie et comment établir des liens avec le milieu. Ils ont aussi appris à mieux connaître les programmes et services qu’offre Dystrophie musculaire Canada et réfléchi à comment chacun d’eux peut avoir un impact.
  • Les participants ont aussi fait l’expérience de la vie active lors d’activités de danse intégrée et de soccer en fauteuil roulant organisées au magnifique anneau olympique de Richmond.
  • Les participants ont rencontré des gens de partout au pays, ont fréquenté les deux lounges mis à leur disposition, un pour les jeunes et un pour les adultes, et ont pris part avec enthousiasme à diverses activités récréatives adaptées. Ils ont échangé sur leur expérience et ont ajouté de nombreuses personnes à leurs réseaux.
  • EIA14_Photo_1_thumb

  • Les personnes atteintes d’une maladie neuromusculaire ont aussi renforcé leur autonomie en découvrant Richmond lors de balades dans le quartier qui comportaient certains défis à l’accessibilité.
  • Les exposants nous ont aidés à découvrir dans nos milieux respectifs des ressources, des mesures de soutien, des programmes et aussi de nouvelles technologies qui améliorent notre qualité de vie.
  • Notre présence à Richmond et sur les réseaux sociaux a sensibilisé la communauté aux maladies neuromusculaires et à la mission de Dystrophie musculaire Canada. Avec Twitter, nous avons touché plus de 10 000 comptes et obtenu une visibilité sur plus de 60 000.

« C’est facile de se laisser influencer par les étiquettes que veulent nous coller les autres et par la stigmatisation. Ne vous faites pas prendre. » – Maayan Ziv, conférencière

Merci à tous ceux qui ont contribué au financement et à l’organisation de Je prends ma vie en main 2014 et merci à tous ceux qui y ont participé. Sans vous, rien de tout cela n’aurait été possible. Nous espérons que vous voudrez être encore des nôtres pour d’autres activités d’information et de motivation visant à améliorer la vie des personnes atteintes d’une maladie neuromusculaire.

Les commanditaires de Je prends ma vie en main 2014

EIA14_LOGO_collage

X
WP-Backgrounds by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann