DONNER MAINTENANT

One Act Of Kindess

SEPTEMBRE EST UN MOIS DE SENSIBILISATION À LA DYSTROPHIE MUSCULAIRE


Je passe beaucoup de temps à parler avec des gens qui ont la dystrophie musculaire, je parle de la maladie et de son impact sur les personnes atteintes et leur famille, des services que nous offrons, de la recherche que nous soutenons dans l’espoir de trouver un moyen de guérison. Je parle beaucoup!

faites un don maintenant

Par contre, certains jours, j’ai l’impression que mes paroles ne trouvent pas d’écho. Pourquoi? Parce que dans notre monde moderne, super rapide et hyper connecté de nouvelles
en continu, nous nous sentons trop souvent perdus. J’essaie de trouver une façon d’établir un lien, pas un lien direct entre vous et moi, mais plutôt entre vous et les personnes qui font partie de la communauté des maladies neuromusculaires.

Barbara Stead-Coyle & Client

Barbara Stead-Coyle (Chef de la direction) avec Alex Starratt, une cliente de MDC


Trop occupés, trop connectés, trop stimulés, nous cherchons pourtant tous à donner un sens à notre vie. Nous cherchons le moment, le geste qui touchera quelqu’un et fera un peu de bien dans leur vie. Encore une fois, je vous invite à vous joindre à moi pour nous permettre de continuer à tisser des liens entre les gens de notre communauté et de permettre à nos clients de réaliser


Nos clients sont des personnes formidables, dotées d’un esprit indomptable, animées d’un grand désir de participer pleinement à la société et d’être vues pour ce qu’elles sont vraiment. Ce message est encore plus pertinent alors que nous célébrons en septembre le Mois de la sensibilisation à la dystrophie musculaire.


Voudriez-vous vous joindre à moi et faire un don pour aider à appuyer un plus grand nombre de familles? Votre don changera beaucoup de choses, beaucoup plus que vous pourriez le supposer.

faites un don maintenant

Une cliente m’a récemment raconté une histoire stupéfiante qui m’a fait réfléchir sur le monde dans lequel nous vivons.


« J’aime l’été parce que je peux alors me rendre à mon restaurant favori pour prendre un café. Parce que je suis en fauteuil roulant, il arrive souvent que des gens mettent de la monnaie dans ma tasse, directement dans mon café! Pourtant, je ne demande rien. Je ne fais que savourer mon café, comme tout le monde, mais les gens semblent croire que je suis une itinérante qui a besoin d’aide financière. »


Je n’oublierai jamais son regard quand elle m’a raconté son histoire. Pouvez-vous imaginer comment elle se sent?

 

Un de nos clients de Vancouver, en C.-B., m’a dit ce que le mot « handicapé » signifie pour lui. « Pour moi, être handicapé ne veut pas dire être incapable. Je crois que beaucoup de gens ont peur de ce mot, mais je crois aussi qu’il est important de l’utiliser pour me décrire parce que ce mot laisse savoir aux gens les obstacles que j’ai surmontés et ce que j’ai dû faire pour y arriver. »


Comme chef de la direction de Dystrophie musculaire Canada, j’entends des histoires comme celles-là tous les jours. Les gens me racontent les obstacles auxquels ils sont confrontés et leur espoir inébranlable de trouver un jour un moyen de guérison. L’un des aspects les plus importants de mon travail est de m’assurer que les donateurs comme vous comprennent la façon dont leurs dons changent la vie des gens et leur permettent de vivre de façon plus autonome. C’est votre appui qui nous permet de les aider. Mais il reste encore beaucoup à faire et plusieurs personnes à aider. C’est pourquoi, je vous invite aujourd’hui à faire un don.

 

« Au fil des ans, Dystrophie musculaire Canada m’a aidée à acheter plusieurs aides techniques, dont un fauteuil roulant manuel, un triporteur électrique, un système de lève-personnes et bien plus encore. Je continue à compter sur Dystrophie musculaire Canada à mesure que ma maladie progresse et je sais que je peux compter sur DMC pour me soutenir », nous disait récemment l’une de nos clientes.


Je suis très heureuse de dire que notre soutien à la recherche, aux programmes et aux services permet à de nombreuses personnes atteintes de maladies neuromusculaires de vivre plus longtemps. Mais ces progrès s’accompagnent d’une autre réalité : comme nos clients vivent plus longtemps, leurs besoins en aides techniques spécialisées, en soutien personnalisé et en de meilleures ressources dans leur milieu augmentent aussi.


Je sais qu’ensemble, nous pouvons faire tellement plus. Nous pouvons continuer à faire en sorte que nos clients conservent leur autonomie plus longtemps, réalisent leurs rêve, et surtout, vivent beaucoup mieux et beaucoup plus longtemps.


C’est le Mois de la sensibilisation à la dystrophie musculaire. Merci d’être des nôtres et de faire un don pour soutenir un plus grand nombre de familles.

faites un don maintenant


Meilleures salutations,

Barbara Stead-Coyle e-sig
Barbara Stead-Coyle,
Chef de la direction


P.S. : Certains jours, quand je me sens un peu dépassée, je pense à nos clients qui sont pour moi une si grande source d’inspiration. Leur force me pousse à aller plus loin pour que nous puissions les aider à trouver des solutions à leurs problèmes quotidiens et continuer à chercher un moyen de guérison. Comme l’a dit l’un de nos clients : « Avoir la dystrophie musculaire de Duchenne, c’est ce qui fait que je suis qui je suis, mais cela ne définit pas ce que je peux faire. Je n’ai pas seulement la dystrophie musculaire : je VIS avec elle. »

 

 

WP-Backgrounds by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann