Une collaboration de la première heure : le pompier Helmer Reddick et Dystrophie musculaire Canada

Helmer Reddick

La caserne no 1 du Service d’incendie d’Edwardsburgh/Cardinal, dans le comté de Leeds et Grenville du sud-est de l’Ontario, a été formée en octobre 1951. Quelque 25 des 400 résidants de la municipalité se sont alors joints aux pompiers. Helmer Reddick était l’un de ceux là. Il se souvient du travail régulier de certains de ses premiers collègues : un joueur des Rough Riders d’Ottawa, un électricien, un plombier et un politicien. Aujourd’hui âgé de 90 ans, Helmer a pris sa retraite, mais continue de donner son temps pour aider aux tâches administratives et organiser les barrages routiers de ce service d’incendie pour Dystrophie musculaire Canada.

La caserne no 1 du Service d’incendie d’Edwardsburgh/Cardinal recueille des fonds pour Dystrophie musculaire Canada depuis la fondation de notre organisme en 1954-1955, « question d’appuyer une bonne cause et d’aider à faire avancer la recherche », de dire Helmer. L’un des problèmes qu’il rencontrait au cours des premières années, c’est que les gens ne savaient pas où allait l’argent. Depuis, cette situation a changé pour le mieux grâce à de meilleures communications et une plus grande sensibilisation, et plus particulièrement avec le Téléthon Jerry Lewis qui se tient le week-end de la fête du Travail.

Bien qu’Helmer ait pris sa retraite en 1988, il voulait encore donner un coup de main à son service d’incendie et continuer à aider à la collecte de fonds pour Dystrophie musculaire Canada. Au fil des ans, il a trouvé quelques bons trucs pour faire en sorte que les barrages routiers se déroulent sans problèmes, par exemple demander à ses petites-filles de trier la monnaie ou s’assurer de recruter les pompiers les plus forts pour tendre leurs bottes, parce qu’avec tous ces dons, celles-ci peuvent devenir très lourdes.

« Une fois, j’ai ramassé les dons dans un panier à pique-nique. Quand j’ai voulu le soulever, il était si lourd que la poignée s’est cassée! J’ai été obligé de ramasser les pièces de monnaie, de les trier, de les rouler et de les amener à la banque en brouette », se rappelle-t-il.

Il faut une semaine environ pour préparer un barrage routier. Le plus important est celui qui se tient à l’occasion du défilé dela foire de Spencerville, un événement qui a lieu chaque année depuis 1885 et qui attire aujourd’hui quelque 25 000 personnes. Helmer utilise toutes sortes de moyens pour recueillir des dons, comme passer sur les ondes de la station de radio locale, inviter le public à voir l’équipement d’incendie et décorer le premier camion d’incendie du Service pour le défilé. De chaque côté, six pompiers défilent et recueillent les dons. Une fois que leurs bottes sont pleines, il faut environ quatre à cinq heures pour compter l’argent, en prenant quand même quelques pauses. Une fois que tout l’argent est roulé et livré à la banque, Helmer convie tous les pompiers à un grand festin BBQ pour les remercier d’avoir participé au barrage routier!

Tant les pompiers que Dystrophie musculaire Canada ont bien changé au cours des 60 dernières années. Mais le partenariat entre l’organisme et les pompiers canadiens demeure toujours aussi fort. À ce jour, la caserne no 1 du Service d’incendie d’Edwardsburgh/Cardinal a recueilli 91 980 $, une collaboration à notre action musclée qui dure depuis 60 ans!

Merci Helmer d’être resté à nos côtés pendant toutes ces années!

Tags:
Posted on:

Comments are closed.

X
WP-Backgrounds by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann